Handicap moteur et maternité

Lorsqu’une femme se retrouve en situation de handicap moteur suite à une lésion médullaire sa première préoccupation est celle de savoir si elle pourra vivre une grossesse et être mère. Cela peut être possible, mais la maternité est loin d’être simple quand on est paraplégique ou tétraplégique.

La conception de l’enfant chez la femme handicapée moteur

Une blessure médullaire entraîne de nombreux changements. La femme handicapée moteur n’est pas seulement privée de sa motricité et de sa sensibilité, des dysfonctionnements apparaissent également au niveau de l’appareil génito-sexuel. Une vie sexuelle reste possible, à condition d’accepter les changements qui se sont opérés. Vous trouverez davantage d’informations sur la sexualité des femmes à mobilité réduite dans cet article. Plus le couple a une relation épanouie sur tous les plans et meilleures sont les chances de tomber enceinte. Comme dans toute relation dans laquelle on souhaite avoir un bébé, les deux partenaires doivent être en bonne santé, être en mesure de procréer et faire l’amour régulièrement.

Le suivi de la grossesse chez la femme handicapée moteur

Qu’elle soit paraplégique ou tétraplégique, la grossesse chez la femme handicapée moteur blessée médullaire n’est pas forcément à haut risque. Il est donc possible que le suivi se fasse dans une maternité classique, sauf recommandation contraire. Elle comporte cependant certains aspects spécifiques. Ainsi, dès les premières semaines de la grossesse il faut le signaler au kinésithérapeute qui connaît mieux les contours du handicap dont souffre sa patiente. Les visites prénatales débuteront le premier mois et sont généralement plus fréquentes. Professionnels de la santé et entourage doivent être particulièrement attentifs au risque d’infection urinaires qui peuvent occasionner des contractions et un accouchement prématuré. Les escarres sont également à éviter.

L’accouchement chez la femme handicapée moteur

L’accouchement est l’étape la plus délicate de la grossesse chez la femme handicapée moteur paraplégique ou tétraplégique. Dans la plupart des cas la lésion médullaire entraîne une diminution conséquente de la force abdominale. Accoucher par voie basse n’est donc pas possible, ce d’autant plus que l’extraction instrumental présente des risques pour le bébé. Il est donc courant de procéder à une césarienne. Il est à noter qu’une hospitalisation aura généralement lieu entre le sixième et le septième mois de grossesse, ce qui permet un meilleur suivi obstétrique. Les risques d’accouchement prématuré sont ainsi moindres, et la femme enceinte poursuit sa grossesse plus sereinement.

La parentalité chez la femme handicapée moteur

L’hostilité et la surprise de la population de voir une femme handicapée moteur enceinte peut ne pas compliquer la grossesse en elle même, mais elle fait naître des craintes chez la femme blessée médullaire paraplégique ou tétraplégique. Comment prendre soin d’un enfant quand on n’est pas en mesure de prendre soin de soi-même ? Cette peur pousse d’ailleurs de nombreuses femmes en situation de handicap à ne pas envisager de maternité. Dans les pays occidentaux et notamment en France il existe des associations qui accompagnent les couples dans cette parentalité encore considérée comme atypique. En Afrique en l’occurrence au Cameroun on en est encore loin. La famille et les amis sont bien souvent les seuls qui permettent à la femme handicapée d’être une bonne maman pour son bébé.

Être une femme handicapée moteur ne rime pas forcément avec impossibilité de connaître les joies (et les difficultés…) de la maternité. Reste aux établissements hospitaliers d’être adaptés au fauteuil roulant et au personnel d’acquérir les bonnes habitudes et attitudes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s